Nos objectifs

Le Laboratoire De Recherche: Histoire des Économies et des sociétés Méditerranéennes est l’héritier et le continuateur de l’UR « Histoire économique et sociale : Tunisie, Maghreb, Monde ottoman et musulman, Europe méditerranéenne » crée en 2003. Le laboratoire « Histoire des économies et des sociétés méditerranéennes », s’intéresse aux mêmes espaces et en grande partie aux mêmes questionnements du moins au début. Cette continuité se trouve aussi dans l’homogénéité du groupe de chercheurs qui forme aujourd’hui le conseil du laboratoire. Les fondateurs sont toujours là ; et les jeunes chercheurs sont devenus des chercheurs confirmés qui officient dans différentes universités du pays tout en étant toujours attachés à la structure d’origine. Ceci confère à la masse critique des chercheurs confirmés une homogénéité de leur groupe, une cohérence dans leur gestion des groupes de travail, et une confiance dans leurs rapports. La croissance du nombre de chercheurs est supérieure au nombre de ceux qui ont quitté la structure (décès, départs à la retraite ou encore en occupants de nouvelles responsabilités à l’échelle nationale : ministre, conseillers…),  

La permanence et la continuité se retrouvent aussi dans les orientations de recherche du laboratoire.  Le maintien de l’option méditerranéenne. « L’histoire étant un grand présent et pas seulement un passé ».  La Méditerranée est au centre des enjeux internationaux concernant  la Tunisie, le Maghreb, les Balkans, la région du Moyen Orient ainsi que l’Europe du sud. Aujourd’hui aucun des espaces environnants  de la mer intérieure n’est véritablement étranger à l’autre : échanges commerciaux, migrations, conflits, problèmes sécuritaires, conflits, dialogues, circulation des idées,  font que l’avenir de l’espace méditerranéen est peu ou prou lié.

Plus que jamais la réflexion sur l’immédiat a besoin de mise en perspective historique. Les nouveaux thèmes initiés par le laboratoire ces deux dernières années : le politique, le religieux, les migrations ont pleinement intégré les préoccupations de chercheurs du laboratoire. Le souffle de la révolution et ses effets y est pour quelque chose.

Une des particularités du laboratoire c’est d’avoir un noyau important de chercheurs et de jeunes chercheurs (doctorants et masters) appartenant à la FLSH de Sousse. Cette collaboration est pour le laboratoire une option fondamentale d’enrichissement et d’ouverture.

Nos publications

Un effort incessant pour valoriser le travail des membres.

© 2016 All rights reserved. AAWEB Design & Développement